@Christian Martelet

 Infos futurs moniteurs 

Tu souhaites devenir moniteur d'escalade, ou tu es déjà lancé dans ta formation?

Tu as raison, c'est un beau métier! Mais il comporte aussi des contraintes qu'on a tendance à oublier: intensité du travail, rythme des saisons, pression lié aux dangers de la pratique, toujours devoir sourire et être agréable même quand on en a pas envie (et oui, on est pas des robots...!), heureusement que ces "mauvais côtés" ne sont pas légion et il n'y a qu'en pratiquant qu'on apprend à les apprivoiser.

Alors rejoins koalagrimpe pour te former sur le terrain et pour être confronté à la réalité du métier dans la vallée de Chamonix Mont Blanc.

Et si tu n'es pas encore en formation, je t'ai mis quelques infos qui pourraient bien t'intéresser, et puis... pourquoi pas venir voir comment ça se passe? Viens nous rencontrer!

stagiaire du DEJEPS escalade
envie de devenir moniteur

Par là

1) Félicitations
L'examen d'entrée n'est pas facile alors bravo!
2) Tu cherches un stage?
Cela tombe bien, je suis tutrice affiliée au snapec.
Cours et stage escalade Chamonix
3) avoir un n°siret
Et oui, si tu veux être payé il faut te déclarer auprès de l'URSSAF. Bienvenue dans le monde merveilleux des indépendants.
P.S: si tu projettes de faire cette activité ponctuellement choisi le statut autoentrepreneur (le mieux étant quand même de prendre conseil auprès d'un comptable spécialisé dans les activités de montagne).
4) être déclaré jeunesse et sport
En tant qu'éducateur sportif, tu dois te déclarer auprès de la direction départementale qui t'attribuera alors une carte ou une attestation d'éducateur sportif stagiaire.
5) avoir une responsabilité civile professionnelle
Quand tu travailles c'est toi qui assumes. Alors si jamais tu fais tomber ton sandwich sur la mère Jocelyne ou le père Georges qui promenait son chien sous la falaise tu as plutôt intérêt à avoir une bonne "RC pro". Rapproches toi des syndicats professionnels des sports de montagne il y en a à la pelle. A moins que tes gros muscles ou ta jolie tresse suffisent à régler cette affaire...
6) ne pas avoir peur des enfants
Bon je vais pas te faire un dessin, les enfants sont important chez koalagrimpe. Alors si tu es allergique aux cris, aux rires, aux étoiles dans les yeux quand ils sont fiers ou aux biscuits goût chocolat au lait il vaut mieux que tu cliques en haut de la page sur la petite croix rouge (si si, tu vas voir il va se passer un truc!).
7) et combien tu seras payé...?
Je peux pas te le dire ici, sinon tout le monde va vouloir être moniteur dans 2 jours.
Mais chez koalagrimpe on a un credo: "tout travail mérite salaire", alors écris moi vite pour qu'on puisse parler de tout ça autour d'une bonne bière ou un chocolat chantilly (c'est toi qui choisi!).
1) être passionné(e) d'escalade
Ca semble évident, mais je le répète ici. Il faut être passionné pour enseigner longtemps, surtout que la majorité de votre public sera constitué de débutants.
2) avoir du temps et de l'argent pour la formation
Il existe 2 diplômes d'état qui te donne le droit d'enseigner contre rémunération en France. Il y en a un qui est plutôt axé sur l'entrainement mais qui ne permet pas d'encadrer les via ferratas par exemple. Et le deuxième, celui qui nous intéresse: le DEJEPS escalade en milieu naturel qui te permet d'encadrer l'escalade et ses activités connexes sur n'importe quel support en dessous de 1500 mètres d'altitude. Au dessus c'est réservé aux guides de haute montagne.
Le coût moyen de la formation est de 9700€.
La durée de la formation moyenne (pour un parcours complet) est de 20 semaines au centre de formation, ce qui représente environ 5 mois...
3) Trois centres de formation en France
La formation a lieue obligatoirement dans l'un de ces 3 CREPS (centre de ressources, d'expertises et de performances sportives) ou tu seras encadré(e) par des cadres techniques expérimentés:
  • Le CREPS de Vallon Pont d'Arc en Ardèche: ici
  • Le CREPS de Montpellier: ici
  • Le CREPS d'Aix en Provence dans la région PACA: ici
4) Ce qui est demandé pour réussir l'examen
Tout est bien expliqué sur le site internet moniteurescalade.fr
En ce qui concerne le test d'escalade il faudra réussir 2 voies d'escalade sur les 3 proposées pendant l'examen. Un niveau 7a max pour les hommes (mais je vous recommande fortement d'avoir un niveau 7b pour l'examen, avec le stress on a tendance à serrer plus fort les prises) et un niveau 6c max pour les femmes (idem venez avec un niveau 7a les filles pour être large). Un bloc doit aussi être réalisé, allez voir sur le site internet plus haut c'est tout bien expliqué. Franchement je sais que c'est pas agréable pour certains mais entraînez vous en salle, variez les entraînements dans différentes salles de votre région et mixez vos entraînements avec du bloc (surtout ceux qui n'ont jamais fait de compet, ça vous fait vraiment progresser au niveau technique) et de la grande voie pour avoir bien la caisse le jour de l'exam.
5) N'oublie pas...
Il est très important de bien comprendre que le métier de moniteur est très différent de ton activité de grimpeur amateur.
Car n'oublie pas que lorsque tu enseignes l'escalade, tu ne grimpes plus pour toi. Il est donc très important de ne pas perdre le contact avec ce qui te fait vibrer pour ne pas perdre la passion. 
5) Vous êtes nombreux à me demander de parler de mon expérience.
J'ai passé le dernier brevet d'état d'escalade en 2014 après 11 semaines de formation réparties sur environ 2 ans et demi, j'avais 22 ans et on était une bonne équipe de jeunes. Le B.E m'a donné le droit d'encadrer le canyoning par la suite (j'ai fait 4 saisons d'été en Corse à Corte avec Altipiani, vraiment trop cool mais c'est une autre histoire).
Franchement ces deux années ont été fabuleuses, j'ai crée des amitiés fortes avec des personnes incroyables dans des endroits magiques. En gros, tu ne fais que grimper, parler d'escalade, manger escalade, voyager pour grimper, bref tu vis pour grimper et c'est... DE-MENT!! 
La formation n'était pas toujours facile, avec des moments bien stressants. D'ailleurs j'ai raté le module canyoning que j'ai dû repasser, mais c'était mérité vu mon manque d'expérience!
Donc si tu t'engages dans cette formation, profite à fond parce que c'est le bonheur absolu et tu n'auras peut être plus jamais l'occasion de grimper autant dans ta vie. 
Aujourd'hui je n'ai plus vraiment le temps de grimper pour moi car j'encadre beaucoup en ski et en escalade. Et je le regrette car la lassitude commence à me rattraper. Il est donc grand temps pour moi d'affûter mes chaussons et de repartir à l'assaut des parois qui me font toujours rêver.
Alors...? Tu t'inscris quand à l'examen?

© 2020 par Koalagrimpe